Çà et ça

Il n’est pas rare de trouver ça dans un texte, mais… n’est-ce pas çà que l’on devrait voir le plus souvent écrit ?

Je m’explique…

« Ça » est un pronom démonstratif comme « cela », dont il est la contraction. Et, comme souvent pour les contractions, ce petit mot relève du langage familier, oral, et devrait donc être évité à l’écrit. Notez surtout qu’il n’a pas d’accent grave, tout comme « cela ».

Ça m’est égal.

Regarde-moi ça !

Ça ne m’arrange pas qu’il vienne ce soir.

 

« Çà » est, selon les cas, un adverbe de lieu ou une interjection. Il se distingue de la contraction ça par l’accent grave sur le a et est, lui, tout à fait légitime à l’écrit.

Çà et là, des détritus jonchaient le sol.

Ah ! çà par exemple ! en voilà des manières !

Çà alors ! Quelle surprise !

 

Et voilà ! C'est tout ! Ah non ! Encore un détail : bien sûr, dans un « ca » comme dans l'autre... ne jamais oublier la cédille (sans cédille à cédille...) !

 

Bonne semaine !

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. richard vendredi 16 novembre 2018

Merci beaucoup Madame pour cette explication claire.
Bien cordialement
richard

2. JP jeudi 13 septembre 2018

Merci bien, beaucoup de site n'ont pas autant d'exemples pour "çà" à part "çà et là".

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : jeudi 08 mai 2014