Çà et ça

Il n’est pas rare de trouver ça dans un texte, mais… n’est-ce pas çà que l’on devrait voir le plus souvent écrit ?

Je m’explique…

« Ça » est un pronom démonstratif comme « cela », dont il est la contraction. Et, comme souvent pour les contractions, ce petit mot relève du langage familier, oral, et devrait donc être évité à l’écrit. Notez surtout qu’il n’a pas d’accent grave, tout comme « cela ».

Ça m’est égal.

Regarde-moi ça !

Ça ne m’arrange pas qu’il vienne ce soir.

 

« Çà » est, selon les cas, un adverbe de lieu ou une interjection. Il se distingue de la contraction ça par l’accent grave sur le a et est, lui, tout à fait légitime à l’écrit.

Çà et là, des détritus jonchaient le sol.

Ah ! çà par exemple ! en voilà des manières !

Çà alors ! Quelle surprise !

 

Et voilà ! C'est tout ! Ah non ! Encore un détail : bien sûr, dans un « ca » comme dans l'autre... ne jamais oublier la cédille (sans cédille à cédille...) !

 

Bonne semaine !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : jeudi 08 Mai 2014