Je céderai ou je cèderai ?

Je vous présente aujourd’hui l’une des règles de la nouvelle orthographe de 1990, une règle destinée à simplifier l’orthographe de certains mots pour rendre leur écriture plus intuitive, tout en supprimant des bizarreries. 

On se rappelle tous avoir appris à l’école que les verbes du type de céder s’écrivent avec un accent grave au présent (prononciation è en raison du e muet derrière), mais gardent l’accent aigu au futur et au conditionnel, c’est-à-dire lorsque leur infinitif est compris dans la forme conjuguée :

AVANT

je cède MAIS je céderai, il digère MAIS il digérera, tu tolères MAIS tu tolérerais

Pourtant, on prononce bel et bien le è au futur et au conditionnel comme au présent. Donc, la nouvelle orthographe autorise et même recommande de ne plus garder l’accent aigu dans ces cas-là :

MAINTENANT

nous cèderions, elle opèrera, tu persévèreras, elles possèderont, je préfèrerais, il sècherait, tu accélèreras, elle précèdera, nous accélèrerons, ils réitèreraient…

 

Cette règle de substitution du é en è s’applique aussi pour des noms communs :

règlementaire comme règlement

crèmerie comme crème

sècheresse comme sèche

évènement comme avènement

 

Et également pour les formes très rares d’inversion du sujet  -je

puissè-je, dussè-je, aimè-je, eussè-je

 

Et pour une explication orale au joli accent québécois, c’est par ici : http://www.profmarcel.com/capsule85c.htm


 

 

 

Date de dernière mise à jour : 24 fév 2013

  • 2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires

  • Baudel
    • 1. Baudel Le 08 sept 2017
    Avec mes remercients pour votre correction éventuelle :
    Je céderai encore à l’avantage de remercier
    • viguier
      Bonjour, Je ne comprends pas votre question. La seule correction que j'apporterais est le "me" manquant à remerciements. Cordialement, Sophie Viguier