Les noms accidentels

On appelle nom accidentel les mots qui ne sont habituellement pas des noms communs, mais qui sont parfois, « accidentellement », employés comme tels : il peut s’agir de verbes, de mots invariables (conjonctions, pronoms), des lettres de l’alphabet, des notes de musique, des chiffres…

L’accord au pluriel de ces noms dépend de leur nature.

 

1 − Les conjonctions, les pronoms, les lettres, les chiffres et les notes ne prennent pas la marque du pluriel :

Avec des si, on referait le monde.

Les e sont souvent la marque du féminin en langue française.

Il ne sait encore jouer que des mi et des sol sur sa guitare.

Il dessinait distraitement des huit sur sa page blanche.

 

2 − Les verbes, les adverbes et les interjections devenus de vrais noms s'accordent au pluriel :

On entendait leurs rires à l’autre bout de la rue.

Prendre les devants.

Lancer des bonjours à tout va.

Les arrières ont joué un rôle crucial dans ce match.


 Référence : Le Petit Grevisse, Grammaire française, Maurice Grevisse, éditions De Boeck Duculot, 2009.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : lundi 04 Février 2013