nombres et traits d'union

Vous connaissez la règle traditionnelle qui dit que :

       On écrit les nombres – composés de plusieurs adjectifs numéraux – avec des traits d’union uniquement lorsque les numéraux qui les composent sont inférieurs à cent, sauf s’ils sont joints par « et ».

                    Dix-huit, vingt-deux, quarante-neuf, soixante-douze, quatre-vingt-six,

                  Cent trois, deux cent dix, trois cent trente-deux, six cent cinquante-quatre, sept cent quatre-vingt-deux, trente-huit mille…

                     Vingt et un, cent trente et un, quatre mille quatre cent soixante et un…

 

        MAIS, savez-vous que, depuis… 22 ans exactement, il est autorisé et même recommandé de mettre des traits d’union partout ?

C’est l’une des rectifications orthographiques annoncées en 1990 par le Conseil supérieur de la langue française et approuvées par l’Académie française. Mais, comme ces rectifications sont restées à l’état de recommandation et non d’obligation, finalement, les deux graphies demeurent correctes, même si dans les écoles aujourd’hui (mais pas depuis 22 ans, ça c’est certain), on apprend aux élèves français à écrire les nombres composés avec des traits d’union partout.

                    Cent-vingt-et-un, trois-cent-trois, sept-mille-quinze, vingt-et-un-mille-six-cent-trente-deux…

       C'est simple finalement ! Mais ATTENTION, il y a deux cas particuliers

                  Mille est un adjectif numéral (il prend donc les traits d'union) invariable contrairement à cent et à vingt (quatre-vingts, trois-cents, deux-mille, dix-mille...).

                Millier, million, milliard, billion, trillion, etc. sont des noms et non des adjectifs ; ils prennent la marque du pluriel mais pas les traits d'union et n'empêchent pas l'accord de vingt et cent (deux-cents millions, quatre-vingt-trois milliards).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : mercredi 24 Octobre 2012