Nourrir, courir, mourir

Bien sûr, vous voyez tout de suite où je veux en venir avec mes verbes en our(r)ir… Alors 1 r ou 2 r ?

Je vous le dis tout de suite, il n’y a pas de règle… Et c’est là que l’on se rend compte qu’on aime bien les règles finalement, elles ont le mérite de limiter l’effort de mémorisation : à chaque règle, sa ribambelle de mots bien orthographiés sans hésitation !

Bon, pas de règle, donc, pour savoir si l’on met 1 ou 2 r à ces 3 verbes. Mais c’est finalement assez facile à retenir, si tant est qu'ils vous posent problème ! Voyez plutôt :

1 – On ne meurt qu’1 fois, n’est-ce pas ? Alors 1 seul r à mourir (oui, je sais, ça n’a pas de rapport évident, c’est ce qu’on appelle un moyen mnémotechnique !)

Mourir de sa belle mort ou…

mourir d’amour (1 r même si cela peut arriver plus d’une fois dans la vie !)

2 – On se nourrit bien au moins 2 fois par jour, n’est-ce pas ? Alors 2 r à nourrir (idem…)

Nourrir ses enfants

3 – Pour courir, ça se complique. Allez savoir pourquoi, courir ne prend qu’1 seul r, en dépit :

          - de son origine latine currere avec 2 r,

          -  de son ancienne forme courre qui signifie « poursuivre un animal avec des chiens courants » (courre est bien un verbe aussi, y compris dans l’expression « chasse à courre » et courants est ici un adjectif construit à partir de courir et non de courre, bien sûr...),

          -  de certains mots de la même famille ayant gardé 2 r, comme courrier, corrida, corridor (ces 2 derniers provenant respectivement de l’espagnol correr et de l’italien correre – qui signifient courir, et ayant bien sûr pour origine étymologique le latin currere),

          -  du fait qu'il retrouve bien 2 r aux formes du futur et du conditionnel présent (je courrai, tu courras..., je courrais, tu courrais...) et exclusivement à ces temps-là,

          -  du fait qu’il faut bien 2 jambes pour courir…


Alors, quoi qu'il arrive et quoi qu'il vous en coûte, 1 seul r à courir et, bien sûr, à tous les mots qui en dérivent directement : courant (nom, adjectif et préposition), coureur, parcourir, accourir

Je cours, tu cours, il court, nous courons, vous courez, ils courent

Le courant de la rivière

Les affaires courantes

Courant octobre

Un coureur de fond

Parcourir un pays

Accourir à la moindre alerte


Références : Le Petit Larousse illustré 2012, http://www.larousse.fr

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (2)

1. viguier (site web) lundi 18 Juillet 2016

Super ! Merci pour votre moyen mnémotechnique.
Sophie

2. jacques jeudi 30 Juin 2016

pour 1 seul r à courir :
quand on court, on manque d'air (r)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : jeudi 01 Août 2013