Soi-disant

L'adjectif soi-disant – invariable, sans t à soi et avec trait d’union – est très employé dans le langage courant, mais regardons de plus près ce qu’il signifie vraiment : 

Le soi est le pronom personnel réfléchi (et non le verbe être soit) et disant est bien sûr le participe présent de dire. 

Cette expression signifie donc littéralement : qui se prétend (soi-même)…, qui se dit…

Sourire Des soi-disant médecins

Sourire Des soi-disant champions

On comprend alors que, en toute logique, cette expression ne devrait s’employer que pour des êtres humains, capables de s’attribuer telle ou telle caractéristique, et donc :

Déçu Des soi-disant chiens de chasse

Déçu Des constructions soi-disant solides

 

Comme souvent, l’usage est encore roi ici, et cette mauvaise utilisation de l’expression est aujourd’hui tolérée et entrée dans le dictionnaire comme signifiant « que l’on prétend être » (Notez que dans le second exemple l'adjectif est utilisé comme adverbe). Je dois donc changer mes codes pour :

Sourire Des soi-disant chiens de chasse 

Sourire Des constructions soi-disant solides


Ami lecteur de cet ortho-truc, malgré l’usage, il ne nous est pas interdit de réserver l’utilisation de soi-disant aux personnes, et de lui préférer l’adjectif prétendu (« qui n’est pas ce qu’il paraît être ») ou l’adverbe correspondant, prétendument (sans e et sans circonflexe), pour tout le reste !

 

Sourire Des prétendus chiens de chasse

Sourire Des constructions prétendument solides

 

Références : Le Petit Larousse illustré 2012, http://www.larousse.fr

 

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : jeudi 20 Juin 2013