Aller chez ou à Carrefour ?

Vous allez faire vos courses chez Leclerc ou à Leclerc, chez Carrefour ou à Carrefour ?

Petite révision pour bien utiliser à et chez

La règle est simple, mais, comme toujours, il y a des exceptions, ou du moins des cas particuliers… 

1 – Devant un nom de lieu, on utilise à

                        Aller à la plage, à l’école, à la poste, au bois, à la boulangerie…

                        Aller au ski, aux champignons (sous-entendu à l’endroit où l’on peut faire du ski ou ramasser des champignons).

2 – Devant un nom de personne ou de profession, on utilise chez

                        Aller chez ma sœur, chez ma copine Agnès, chez le boulanger, chez le dentiste, chez le coiffeur… 

3 – Cas particuliers mais ULTRAfréquents : les noms de marques

                      > Si le nom de l’entreprise est un nom de personne (patronyme ou surnom, du créateur ou pas, encore faut-il le savoir !), la règle s’applique (avec chez) :

                        Aller chez Renault, chez Peugeot, chez Leclerc, chez Dupont et fils, chez Afflelou, chez Bouygues…

                        mais aussi chez McDonald, chez Lacoste, chez Adidas, chez Gifi…    

                      Si ce n’est pas le nom d’une personne, la règle s’applique également (avec à)…

                        Aller à la Fnac, aux Galeries Lafayette, à Carrefour, à Décathlon, à Monoprix...

                      > … ou ne s’applique pas (souvent par analogie avec des marques concurrentes au nom de leurs fondateurs) !

                        Aller chez BMW, chez Optic2000, chez The Phonehouse, chez SFR (chez ce marchand de voitures, de lunettes, de téléphones)

 

Essentiel à retenir, donc :

Ne pas utiliser à pour un nom de personne ou de profession comme dans « aller au docteur », « aller à Leclerc » ou « aller au Macdo ». Pour le reste, l'usage est plus libre.


Référence : Les Bizarreries de la langue française, Daniel Lacotte, Albin Michel, 2011

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Vanessa mercredi 22 Février 2017

En france tous le monde dit je vais À carrefour et en Belgique personne ne dit A carrefour meme pas les profs de francais tous le monde dit je vais chez carrefour ca sonne plus logique...

2. Gab jeudi 14 Avril 2016

Bonjour,
J'habite en Belgique où l'usage du "chez" désigne aussi les entreprises où l'on travaille: chez Eurolines, chez Carrefour, chez Paribas... Je n'avais jamais entendu ce chez-là avant d'arriver en Belgique il y a quelques années et je pensais que c'était un belgicisme. Depuis, le "chez" s'est généralisé en France. Je soupçonne moi aussi l'entreprise elle même d'y avoir contribué: un travail sémantique pour metre l'employeur dans la famille, avec ce côté affectif afférent. Aller au boulot comme on va chez un parent, l'esprit du "team"etc. Je pense qu'il s'agit pour l'entreprise de travailler l'esprit et les perceptions qu'ont les travailleurs de leurs lieux de travail.Un travail de "persuasion" en somme pour nous faire accepter une réalité que l'on veut nouvelle ou changeante (et où la boîte serait le papa de tous les employeurs?)

3. viguier (site web) samedi 28 Décembre 2013

Bonjour Elisabeth
Excusez-moi pour ce retour tardif, je suis très occupée en ce moment entre travail et fêtes. Même pas le temps de publier d'ortho-truc !!
Je suis d'accord avec vous, les marques, comme la publicité en général, influencent sans aucun doute notre perception des choses. Et le "chez" "chaleureux" est de même nature que les majuscules abusives à "Président Directeur Général" ou à "Monsieur le Maire a dit"...
Bonne continuation et bonne fin d'année à vous.

Sophie

4. Elisabeth jeudi 19 Décembre 2013

Bonjour !
Ne seraient-ce pas les propriétaires (ou dirigeants, ou publicitaires...) qui encourageraient, dans leurs slogans, l'usage de chez plutôt que à ?
On entend tous les jours sur les ondes "chez Auchan", "chez Monoprix" (mais personne n'a encore osé "chez les Galeries Lafayette" ou "chez le Bazar de l'Hôtel de Ville" !) Auchan, après tout, pourrait être le nom d'une personne, mais certainement pas Monoprix. Pour les Galeries ou le Bazar, ce serait vraiment trop ! Je pense qu'il s'agit de créer dans l'esprit du client l'idée que ces magasins sont aussi chaleureux, accueillants et humains que la boulangerie du coin, avec le sourire de sa boulangère. Qu'en pensez-vous ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : lundi 25 Juin 2012