Le genre des soldes

Ça y est, les soldes d’été, c’est terminé !

Mes vacances aussi, alors voilà l’occasion de faire une petite mise au point sur le solde, la solde, les soldes... et même les soldats !

Car, si j’ai contourné le problème dans ma première phrase, et même si faire les soldes est une activité majoritairement féminine... écririez-vous :

Les soldes sont terminées  ou  les soldes sont terminés ? 

Regardons les définitions ; comme d’habitude, le Larousse en ligne suffit :

LA solde :

  • Traitement des militaires et de certains fonctionnaires assimilés.
  • En Afrique, salaire, paie.

LE solde :

  • Différence positive (solde débiteur) ou négative (solde créditeur) entre le total du débit et le total du crédit d'un compte.
  • Reliquat d'une somme à payer.
  • Vente de marchandises à prix réduit pour cause de dépréciation, liquidation, etc., ou à certaines époques de l'année ; ces marchandises elles-mêmes (souvent pluriel).

Et le soldat ?

  • Homme équipé et instruit par l'État pour la défense du pays. Autrement dit « à la solde de l’État » (« à son service moyennant une rétribution et pour accomplir de basses besognes ou des tâches secrètes »). Notez que soldate appartient au registre familier pour désigner une femme soldat.

 

Conclusion, féminin ou masculin, tous ces « soldes » ont rapport à l’argent. Normal, le mot nous vient du latin solidus (« pièce d’or »), en passant par l’italien soldo (« paie »).

Et les soldes, cette période de frénésie acheteuse qui s’empare des Français et (surtout) des Françaises deux fois par an, sont souvent avantageux, exaltants, voire sportifs, mais bel et bien terminés ! 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires (1)

1. Vinciane jeudi 30 Juin 2016

Merci beaucoup, c'est très clair ! J'apprécie !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : jeudi 08 Août 2013