Une coquille colossale et cocasse

  • Par viguier
  • Le 10 fév 2012
  • 0 commentaire

Petite navigation virtuelle du soir en quête d’information... Cest tout naturellement que jaccoste sur le site de France Info, et très rapidement sur linfo livre.

Ah ! Tiens, demain matin, samedi 11 février, lémission de Max Gallo, Ils ont fait la France, traite du dixième volume de la série éponyme, volume consacré à Saint Louis. 

Et là... lisez plutôt : 

« Le roi Louis IX, connu sous le nom de Saint Louis est né le 25 avril 1214 à Poissy et mort le 25 août 1270 à Tunis, lors d’une croisade. Il n’a que douze ans lorsque survient le décès de son père, Louis XVIII en 1226. C’est sa mère, Blanche de Castille qui assurera la régence jusqu’en 1235 et le préparera à sa future mission de roi. »

Alors ? Les virgules manquantes ? Oui, c’est vrai, trois propositions en incise sans la virgule fermante (après Saint Louis, Louis XVIII, et Blanche de Castille). Bon.

Mais la coquille, la colossale et cocasse coquille ?! Mais si voyons... Louis XVIII ! Père de Louis IX ? Nooooooon ! Même ceux qui humblement possèdent l’Histoire de France pour les nuls dans leur bibliothèque (comme moi !) peuvent repérer ça !

Nous avons là un exemple typique de coquille au sens typographique du terme, puisque le père de Louis IX doit, selon toute vraisemblance, être Louis VIII (sans le X, donc). Et il l’est effectivement, après vérification... Louis VIII, dit Le Lion, qui n’a régné que trois ans sur le royaume de France.

Quant à Louis XVIII, qui a alterné au pouvoir avec Napoléon Ier, il n’est le père de personne puisquil meurt sans descendance − 598 ans après son belliqueux ancêtre −, laissant le trône à son frère cadet, le comte dArtois, devenu Charles X.

Bref, une coquille magnifique qui ma permis ce soir de réviser un petit bout dhistoire de France ! Merci France Info !

NB : Demain, à lantenne, la coquille aura sans aucun doute disparu à loral...

 
  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.