Correcteur pas correct

  • Par viguier
  • Le dimanche 18 mai 2014
  • Commentaires (5)

Cela fait longtemps que je n'ai pas pris le temps bloguer ici.

Mais je me dois de partager avec vous ma récente découverte d'un correcteur en ligne particulièrement mauvais : http://www.mystilus.com/Page_d_accueil.

Je ne recherche pas ce genre de sites en général et suis tombée dessus par hasard. Méfiante par nature orthographique, vous le savez, je m'empresse de réaliser un petit test très simple... qui ne fait que confirmer mes soupçons. Voyez plutôt : 

Je demande la vérification de la phrase : « La mer de mon geandre es plu agé que moi. » et appuie sur la touche réviser.

Le mal nommé Stilus me signale :

 - que geandre et agé sont incorrects en les soulignant de rouge,

 - que, geandre ne convenant pas, je peux le remplacer par geindre... (pas d'autre choix, j'accepte donc, en remplaçant ainsi sciemment une erreur par une autre...)

 - que pour agé, il me faut choisir entre âge et âgé. Je choisis âge... (en gardant donc également une faute à la place d'une autre)

 - et c'est tout ! S'affiche alors cette édifiante conclusion : « Il n'y a plus d'erreur. »

Je peux donc, à l'en croire, écrire en toute confiance dans mon texte : 

« La mer de mon geindre es plu âge que moi. »

J'insiste, je redemande une révision sur cette phrase. Réponse :  « Nous n'avons pas trouvé d'erreur. »

Eh bien ! voilà qui est intéressant, n'est-ce pas ? Il ne me reste plus qu'à vous donner ma version sans erreur de cette phrase (pour laquelle Stilus affirme tout autant ne pas avoir trouvé d'erreur... À la bonne heure !), en corrigeant d'une part les 4 fautes sur 6 non trouvées par Stilus, et d'autre part les 2 qu'il m'a proposé d'ajouter...

« La mère de mon gendre est plus âe que moi. »

... et à vous conseiller la plus grande méfiance à l'égard de ce genre de sites de correction...

orthographe vérifier faute site Internet correction

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

1. Ed (site web) lundi 08 mai 2017

Bonjour,

Je confirme tout à fait votre analyse : ce n'est pas parce qu'un correcteur (dont je suis) "saute" sur un texte qu'il est nécessairement en manque de demandes, loin de là. Nous essayons tout simplement de faire au mieux, d'une part pour nous en sortir, mais aussi pour respecter ceux qui prennent la peine de demander une correction.
Et en effet, c'est bien souvent sur la longueur des journées de travail (et leur nombre) que l'on triche.
Par ailleurs, il faut aussi prendre en considération le temps de correction demandé : on peut parfaitement intercaler 5 pages dans une mission parallèle beaucoup plus lourde.
Et enfin, comme on nous reproche trop souvent des tarifs élevés (je suis professionnelle, issue de Formacom), plus chers que LeBonCoin, pour ne citer que lui, il est logique aussi que nous fassions davantage pour être réactifs.

Bien cordialement
*** retourne corriger son manuel scolaire *** (sans utiliser en effet ces correcteurs automatiques assez désespérants, même s'il faut admettre que, parfois, celui de Word peut aider à ne pas laisser passer une coquille).

2. Trovatore dimanche 26 février 2017

Il y a de tout, tant en matière de correcteurs humains qu'en matière de "correcticiels"... Parmi ces derniers, même ceux dont on dit, à grand renfort de publicité, qu'ils sont les meilleurs, annoncent parfois des âneries qui feraient se retourner nos institutrices dans leurs tombes.
Parmi les correcteurs professionnels, compte tenu de la prolifération que le statut d'auto-entrepreneur a engendrée de personnes s'intitulant "correcteurs", on devra choisir un professionnel ayant une grande expérience et un carnet de commandes plutôt plein, même si l'on est pressé... En effet, on se méfiera d'un correcteur (comme de tout autre travailleur indépendant) qui pas de travail dans l'immédiat et "saute" sur vos écrits !

3. Laura mercredi 26 août 2015

Bonjour,

Vous devriez aussi parler des correcteurs (professionnels) qui "corrigent" aussi de manière très mauvaise.

Ajouter un commentaire