Remercier de / remercier pour

Remercier, c’est bien, remercier bien, c’est mieux !

Alors, voici un ortho-truc qui, j’espère, vous sera utile pour lever quelques hésitations.

Laquelle de ces deux formules est correcte ?

Remercier quelqu’un pour quelque chose.
Remercier quelqu’un de quelque chose.

Eh bien ! les deux sont correctes, mais ne s’utilisent pas de la même façon :

Je vous remercie de votre gentillesse.
Je vous remercie pour ce joli bracelet.

La différence est dans la nature du « quelque chose » ; voici la règle du Larousse très simple à retenir :

            ♦ Remercier quelqu’un de + nom abstrait (patience, gentillesse, serviabilité, célérité…)

            ♦ Remercier quelqu’un pour + nom concret (cadeau, fleurs…)

Un petit moyen mnémotechnique pour ne pas confondre les deux, pensez à confiance :

Remercier de s’utilise pour les noms abstraits comme pour les verbes à l’infinitif.

On dira donc :

Je vous remercie de votre confiance.

comme on dit :

Je vous remercie de m’avoir fait confiance.

(et donc surtout pas : Je vous remercie pour m’avoir fait confiance.)

Cependant, me direz-vous, dans les cas comme aide, explication, réponse, e-mail..., la distinction n’est pas si évidente. Est-ce concret ou abstrait ? Et puis, lorsque l’on souhaite remercier à la fois pour de la gentillesse et des fleurs..., comment fait-on ?

À vrai dire, le Larousse n’impose pas réellement cette distinction et indique que l’on emploie plutôt l’un ou l’autre selon cette règle, mais aussi que remercier de est plus soigné et remercier pour plus courant.

De plus, vos nombreuses réactions à une première version de cet ortho-truc m’ont amenée à comprendre et formuler la règle de façon plus précise en ce qui concerne la fameuse nature du « quelque chose » :

            ♦ On entend par « abstrait » des attitudes manifestées par la personne à remercier ; on dira donc bien ?:

Je vous remercie de votre patience/gentillesse/célérité…

            ♦ On entend par « concret » des « choses » données/offertes/fournies/envoyées par la personne à remercier (qu’elles soient matérielles – des fleurs –,  ou dématérialisées – une explication, une réponse, un travail...), et on dira :

Je vous remercie pour votre lettre et vos explications.1

Je vous remercie pour votre travail et votre efficacité.

⇒ À ce titre, on pourra considérer que ce qui est « manifesté » est tout aussi bien « offert ». On remarque ainsi, en fin de compte, que remercier pour est utilisable pour du concret comme pour de l’abstrait, et que la question de la tangibilité de l’objet du remerciement ne se pose que pour l’utilisation de remercier de.

⇒ On remarque également que, s’il est plus soigné d’utiliser remercier de pour les attitudes, lorsque l’on remercie en même temps pour du concret et de l’abstrait, c’est le pour employé une seule fois qui semble plus élégant :

Je vous remercie de votre gentillesse et de votre patience.2

Je vous remercie pour vos fleurs et votre gentillesse.

Je vous remercie pour vos fleurs et de votre gentillesse.

 

Sur ce, je vous remercie de m’avoir lue !3

Référence : http://www.larousse.fr

1 On remarquera que la préposition pour n’est pas nécessairement répétée.

2 A contrario, il convient de répéter la préposition de.

3 Avec tout cela, ne pas oublier que devant un verbe on a obligatoirement remercier de !

Date de dernière mise à jour : 2020-07-23

  • 167 votes. Moyenne 4.5 sur 5.