Vous pluriel et vouvoiement

Petit ortho-truc juste pour pouvoir éliminer ce doute qui parfois s’immisce dans une certitude pourtant bien justifiée : faut-il toujours accorder un adjectif qualificatif avec le pronom personnel vous ?

Vous êtes intelligents / vous êtes incroyables

On m’a posé cette question il y a quelque temps, alors je partage avec vous ma réponse.

Eh bien ! non s’il s’agit de vouvoiement, bien sûr !!!

Vous êtes intelligent, monsieur / vous êtes incroyable, mademoiselle

Il suffit pour s’en convaincre de remplacer l’adjectif par un autre ayant une forme différente au singulier et au pluriel :

Déçu Vous êtes bien matinaux, mon cher !

Sourire Vous êtes bien matinal, mon cher !

CQFD !

Référence : http://www.larousse.fr

Bonne semaine !

Date de dernière mise à jour : 03 oct 2016

  • 6 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires

  • Roman Buchta
    • 1. Roman Buchta Le 01 juil 2020
    Bonjour,

    Merci pour ce blog !

    J'ai un question sur le vouvoiement quand il s'agit d'un verbe et non d'un adjectif.
    Comme par exemple dans "vous vous êtes arrêtés".
    Dans ce cas, nous devons respecter la conjugaison classique de la deuxième
    personne du pluriel ?

    bien cordialement
    • viguier
      • viguierLe 01 juil 2020
      Bonjour, Le vouvoiement s'applique également dans ce cas. Si vous vous adressez à votre patron, vous écrirez : Monsieur, vous vous êtes arrêté... Le verbe être est bien à la 2e personne du pluriel, mais le participe passé s'accorde sur la ou les personne(s) concernée(s) par le vous. Merci de votre visite, Sophie
  • Mag
    • 2. Mag Le 10 juin 2020
    Bonjour,

    Ma collègue m'explique que dans ce cas-là, nous n'accordons pas le participe passé à "Vous" (pluriel) puisqu'il s'agit de la règle du vouvoiement et que nous nous adressons au "CLIENT" (singulier).

    "Vous serez logé dans des hébergements de catégorie similaire." => Moi, tout naturellement, j'écrivais "logés" avec un S car je considère que les voyageurs sont plusieurs, donc Vous est au pluriel.

    QUI a raison ?

    Merci.
    • viguier
      • viguierLe 01 juil 2020
      Bonjour, vous pouvez avoir toutes les deux raisons. Cela dépend effectivement de votre interlocuteur. A priori, on peut supposer que c'est un lecteur unique qui est en train de lire ce texte, et donc que ce sont le vouvoiement et l'accord au singulier qui s'appliquent. Mais s'il est clair que vous vous êtes précédemment adressées (j'accorde sur vous et votre collègue) plutôt à des familles, ou à des groupes d'amis, c'est le pluriel qui est de rigueur tout du long. En l'occurrence, avec votre phrase exacte "dans des logements similaires", cela semble s'adresser à plusieurs personnes, à un groupe, donc accord au pluriel, car, s'il s'agissait d'un seul client, il serait plus logique d'écrire dans "un logement similaire", une seule personne ne pouvant pas être logée dans plusieurs logements... Voilà, donc c'est à vous de voir le contexte plus large de votre explication pour trancher. Bien à vous, Sophie
  • Sébastien
    • 3. Sébastien Le 02 juin 2019
    Bonjour.
    Ainsi, Jacques Prévert aurait commis une faute d'accord dans son poème "L'heure du crime" sur le "Vous êtes libres" ?
    En lisant cette poésie enseignée à ma fille en CE1 cette année, j'ai tiqué sur cet accord et donc vérifié et trouvé une réponse sur votre site.
    Je vais en discuter avec son institutrice demain.
  • Gilles
    • 4. Gilles Le 24 oct 2016
    Mais alors, vouvoiement ou vousoiement ?

    Pardonnez cette gentille facétie ;)
    • viguier
      • viguierLe 24 oct 2016
      Bonne question ! Ah ! la langue française et ses subtilités ;-)
  • Bruno
    • 5. Bruno Le 28 sept 2016
    Bonjour, et merci pour votre blog, vraiment très intéressant !
    Je me permets de vous poser une question à la suite de cet article sur l'accord du vous de vouvoiement.
    Qu'en est-il de l'accord avec "on", notamment lorsqu'il remplace un "nous ? "On est partis à huit heures" ou bien "On est parti à huit heures" ?
    Très cordialement
    • viguier
      • viguierLe 03 oct 2016
      Bonjour. Oui, vous avez parfaitement raison et la réponse est dans la question : quand "on" est mis pour "nous", le participe passé s'accorde au pluriel, au féminin ou masculin suivant le contexte (en fonction notamment de qui parle mais pas seulement). Une fille parle d'elle et de sa sœur : on est allées à la piscine ensemble. Un garçon parle de lui et de son frère : on est allés à la piscine ensemble. Une fille parle d'elle et de son frère : on est allés à la piscine ensemble. Un garçon parle de lui et de sa sœur : on est allés à la piscine ensemble. Et voilà. Bonne continuation.